Press "Enter" to skip to content

Palais de la Marina : Patrice Talon reçoit Serge Ekué très reconnaissant pour son choix à la présidence de la BOAD

Photo : Le chef de l’État béninois, Patrice Talon (D) ; et le président de la BOAD, Serge Ekué (G), à Cotonou, ce mercredi 27 janvier


De la capitale togolaise, Lomé, une forte délégation de la Banque Ouest-Africaine de Développement (BOAD) était ce jour au Bénin, dans le cadre d’une visite de travail. Arrivée à Cotonou, la capitale économique béninoise, elle s’est rendue au Palais de la Marina. L’objectif principal est de rencontrer ce mercredi 27 janvier, l’actuel locataire sortant et candidat à sa propre succession, le président Patrice Talon. Respect du protocole oblige, la délégation conduite par le président de la BOAD, Serge Ekué, a d’abord marqué une pause dans la salle d’attente de la Présidence du Bénin (comme vous pouvez le voir dans la vidéo ci-dessous).

Après quelques minutes donc d’attente, la délégation composée principalement du président de la BOAD, Serge Ekué, de la Directrice de Cabinet du président de la BOAD, Maryse Lokossou et bien évidemment du Chef de Mission Résident de la BOAD au Bénin, Jacques Kouamé-Bi, a été introduite dans la salle d’audience du chef de l’État béninois. Au cœur des échanges au cours de cette audience, il faut noter notamment l’éclairage de la lanterne du président béninois à travers la présentation claire et limpide du président de la BOAD sur le nouveau Plan Stratégique de la Banque pour le quinquennat qui prend fin en 2025. Il s’agit du Plan Djoliba 2021-2025.

« Je lui ai réitéré ma profonde reconnaissance pour m’avoir proposé à ses pairs pour le poste de Président de la BOAD… »

Serge Ekué

Mais avant toute présentation, il faut souligner que Serge Ekué, depuis le vendredi 28 août 2020, où le béninois est à la tête de l’institution commune de financement du développement des États de l’Union et Monétaire Ouest Africaine (UMOA), à savoir le Bénin, le Burkina-Faso, la Côte d’Ivoire, la Guinée-Bissau, le Mali, le Niger, le Sénégal et le Togo, n’a pas encore rencontré le président du Bénin. Pour le successeur de Christian Adovèlandé, cette audience est pour lui, non seulement un honneur, mais aussi et surtout une réelle occasion d’exprimer toute sa gratitude au président Patrice Talon. « J’ai eu l’insigne honneur d’être reçu en audience ce jour par son Excellence Patrice Talon. Je lui ai réitéré ma profonde reconnaissance pour m’avoir proposé à ses pairs pour le poste de Président de la BOAD et présenté notre Plan Djoliba 2021-2025. », a déclaré Serge Ekué. Il convient de rappeler qu’en dehors des États membres de l’UMOA auxquels il faut ajouter la Banque Centrale des États de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO), qui constituent les membres titulaires d’actions de série A ; les membres titulaires d’actions de série B, actionnaires de la BOAD, sont les suivants :

  • République Française,
  • KFW agissant pour le compte de la République d’Allemagne,
  • Banque Européenne de Développement (BEI) agissant pour le compte de l’Union Européenne,
  • Banque Africaine de Développement (BAD),
  • Royaume de Belgique,
  • Eximbank de l’Inde agissant pour le compte de l’Inde,
  • Banque populaire de Chine agissant pour le compte de la République Populaire de Chine, et enfin
  • Royaume du Maroc

Aussi, il est à préciser que le président de la BOAD, Serge Ekué, a préféré cette audience avec le chef de l’État béninois, Patrice Talon, en mois d’une semaine de la première émission obligataire à Objectifs de Développement Durable (sustainability bond) du continent africain que l’institution a réalisé avec succès. C’était le vendredi 22 janvier, auprès des investisseurs internationaux où cette émission de 750 millions d’euros avec une maturité de 12 ans, a attiré plus de 260 investisseurs internationaux repartis comme suit : 40% en provenance du Royaume Uni, 40% d’Europe, 17% des États-Unis, 2% d’Asie et 1% du Moyen Orient dont notamment 75% de gestionnaires d’actifs et 21% d’investisseurs institutionnels (Banque, compagnies d’assurances et fonds de pension). À indiquer qu’elle a été sur-souscrite six (06) fois, avec une demande totale s’élevant à 4,4 milliards d’euros.

Be First to Comment

Laisser un commentaire

Mission News Theme by Compete Themes.