Press "Enter" to skip to content

Infrastructures sportives : Les béninois réagissent suite à la sortie d’Oswald Homéky au stade Général Mathieu Kérékou

Photo : Le ministre béninois des Sports, Oswald Homéky, à Cotonou, ce vendredi 29 janvier


En attendant la réception du stade Général Mathieu Kérékou (GMK) en mai prochain, le ministre béninois des Sports, Oswald Homéky, a effectué, une visite d’inspection sur l’infrastructure sportive. C’était hier, vendredi 29 janvier, où l’autorité gouvernementale est allée s’imprégner de l’avancée des travaux de réhabilitation du plus grand stade de football au Bénin. « Actuellement, nous sommes à la phase de finition. », avait déclaré Oswald Homéky avec sérénité à la fin de sa visite. Il convient de relever que cette sérénité du jeune collaborateur du locataire sortant et candidat à sa propre succession au Palais de la Marina, reçoit d’ores et déjà la réaction de ses compatriotes. « C’est une très belle initiative qu’entreprend le gouvernement. », reconnaît sur twitter, Ahouadi Tiburce. La joie de l’internaute béninois va laisser la place à celle d’un concitoyen qui voit la finale de la plus grande compétition des clubs du football africain se jouer sur le stade Général Mathieu Kérékou l’année prochaine. « On va pouvoir accueillir la finale de la Champions League Africaine en 2022. », a partagé joyeusement Omon Idatcha.

« Si les gradins sont sans toiture et les chaises sont toujours en plastique comme à l’ancienne, ce n’est pas la peine. »

Lemiel Akhaf

Faut-il encore le rappeler que, grâce à la rigueur du jeune Oswald Homéky dans la concrétisation des réformes sportives du chef du Nouveau Départ, l’équipe nationale de football du Bénin a inscrit le nom des Écureuils dans les huit (08) meilleurs grands noms du football africain. Ceci, avec sa gestion des affaires publiques sans faille depuis le 6 avril jusqu’à ce jour. Il urge donc que le membre de l’Exécutif béninois puisse prêter une attention aux observations constructives de sa génération qu’il représente au sein de l’équipe du président Patrice Talon. « Si les gradins sont sans toiture et les chaises sont toujours en plastique comme à l’ancienne, ce n’est pas la peine. », a partagé Lemiel Akhaf. Il sera renchéri par un autre internaute béninois. « Ça va même se casser sous l’agitation des supporters et son amortissement par le soleil. », a jouté King Yrieix. D’autres béninois, à la vue des images, restent saint-Thomas. « Les sièges là sont exactement comme les anciens ou bien, je dois toucher avant de donner mon avis ? », s’interroge Prudencio Koudjrohèdé.

Be First to Comment

Laisser un commentaire

Mission News Theme by Compete Themes.