Press "Enter" to skip to content

BEPC 2021 : Kouaro Yves Chabi a officiellement lancé l’examen à Kpomassè, le plus âgé à 59 ans

Photo : Le ministre béninois des Enseignements Secondaire, Technique et de la Formation Professionnelle, Kouaro Yves Chabi, à Kpomassè, ce lundi 14 juin


C’est parti pour l’examen du Brevet d’Études du Premier Cycle (BEPC) Session unique de juin 2021 au Bénin. Le département de l’Atlantique, au Sud du pays, a été une fois encore à l’honneur. En effet, c’est le Collège d’Enseignement Général (CEG) de Tokpa-Domè, dans la commune de Kpomassè, qui a accueilli ce lundi 14 juin 2021, le lancement officiel des épreuves sur le plan national. Cet exercice républicain a été fait par le ministre béninois des Enseignements Secondaire, Technique et de la Formation Professionnelle, Kouaro Yves Chabi. L’autorité gouvernementale était pour la circonstance accompagnée du préfet du département de l’Atlantique, Jean-Claude Codjia et des cadres de commune de Kpomassè. Après avoir fait le tour des classes de composition du Centre d’examen, le patron du MESTFP s’est assuré du respect scrupuleux des mesures barrières dans le cadre de lutte contre la propagation et la contamination du virus de Coronavirus. À savoir notamment du dispositif de lavage de mains, des gels hydro alcooliques, du port de masque, de la distanciation sociale, etc.…

Baisse de candidats par rapport à 2020

Au son de la sirène à 08h00, le ministre béninois des Enseignements Secondaire, Technique et de la Formation Professionnelle, après avoir vérifié, en présence des candidats, des scellés posés sur les enveloppes contenant la première épreuve (Français) du jour, a procédé à la distribution des épreuves. Les 145.934 candidats qui planchent dans les 234 centres de compositions dans tout le Bénin, ont jusqu’à mercredi 16 juin prochain pour prouver leurs compétences afin de décrocher leur premier diplôme secondaire. Parmi eux, 69.342 candidates et 76.592 candidats, soit respectivement un taux de 47%,52 et 52,48%. Tout ceci, contre un effectif total de 149.398 candidats en 2020 sous le Professeur Thomas Mahougnon Kakpo, soit un taux de régression de 2,32%. Toute chose qui relance la question de l’amélioration du taux de scolarisation et surtout de réussite, mais qui affiche également la volonté des enfants à ne pas croire en l’école. Il convient de noter que le plus jeune au BEPC 2021 est âgé de 10 ans et le plus vieux à 59 ans.  

Be First to Comment

Laisser un commentaire

Mission News Theme by Compete Themes.