Press "Enter" to skip to content

Coronavirus : Le gouvernement lève la mesure du mercredi 25 août 2021

Photo : Le chef du gouvernement, président Patrice Talon, et les membres du gouvernement Talon 2


Le gouvernement du Bénin a levé provisoirement la mesure de suspension des manifestations culturelles et sportives, selon l’annonce faite ce jour, jeudi 16 décembre, par le Comité interministériel de gestion de la crise sanitaire. Le mercredi 25 août dernier, suite à un Conseil des Ministres tenu le même jour, Porto-Novo avait pris la mesure de « suspendre les manifestations culturelles et festives » sur toute l’étendue du territoire national. Eh bien, si le gouvernement du président Patrice Talon avait décidé de lever cette mesure, c’est parce qu’un constat positif a été noté entre quatre mois de l’entrée en vigueur de ladite mesure qui fait partie des mesures prises par l’État béninois pour lutter efficacement contre la propagation et la contamination de Coronavirus et de ses variants dans le pays. « Le Comité interministériel, au regard de la diminution du nombre de nouveaux cas et  de l’amélioration notable de la couverture vaccinale dans notre pays, lève provisoirement la mesure de suspension des manifestations culturelles et festives prises le 25 août 2021. », a renseigne l’exécutif dans un communiqué conjoint signé par quatre ministres du gouvernement Talon 2, dont le ministre de l’Intérieur et de la Sécurité Publique, Dr Alassane Séïdou. Une décision prise malgré la présence inquiétante du variant Omicron à la porte du Bénin, à l’Est, chez le grand voisin, le Nigeria, après sa découverte en Afrique du Sud et qui oblige l’Occident à fermer ses frontières avec les pays de la partie australe du continent.

« Leur déroulement doit se faire dans le strict respect des mesures de prévention recommandées notamment l’exigence d’un pass vaccinal ou d’un test PCR de moins de 48 heures. »

La Marina

Toutefois, rappelle le palais de la Marina, à Cotonou, la capitale économique béninoise, « l’organisation desdites manifestations est subordonnée aux autorisations habituelles requises » dont, précise la présidence, « celle du Ministère de la Santé » et « leur déroulement doit se faire dans le strict respect des mesures de prévention recommandées notammentl’exigence d’un pass vaccinal ou d’un test PCR de moins de 48 heures. », insiste les autorités sanitaires béninoises, soulignant que « cette mesure de suspension pourrait être réinstaurée dès que la situation épidémiologique l’impose. ». Il convient de noter que le Comité interministériel de gestion de la crise sanitaire est composé des ministres de la Santé, des Sports, du Tourisme de la Culture et des Arts. La décision de la levée de la mesure a été prise lors d’une séance de concertation pour analyser la situation de la pandémie de Coronavirus au Bénin. Reste à savoir si le moment (les fêtes de fin d’année) de la levée de cette mesure bien efficace dans cette lutte contre l’ennemi invisible cruel et meurtrier mondial, était vraiment le bon ? Et qui sera chargé de contrôler le pass vaccinal ou le test PCR de moins de 48 heures sur les différents lieux des manifestations dans le pays ? Aussi, le variant Omicron n’est-il pas déjà dans notre pays ? La rédaction differenceinfobenin.com et celle du journal quotidien « Différence Info » du Groupe de presse « DIFFÉRENCE » sont dans Wait and see !

Be First to Comment

Laisser un commentaire