Appuyez sur “Entrée” pour passer au contenu

Emploi : Abdoulaye Bio-Tchané a à cœur l’entrepreneuriat juvénile

Photo : Le ministre d’État béninois, chargé du Développement et de la Coordination de l’Action Gouvernementale, Abdoulaye Bio-Tchané, à Cotonou, le jeudi 10 novembre


Du mercredi 9 au jeudi 10 novembre, s’est tenue à Cotonou, la deuxième édition du Forum International sur l’Entrepreneuriat (FIE). Dans la capitale économique béninoise, c’est le Palais des Congrès qui a abrité l’événement du début jusqu’à la fin. Les assises se sont déroulées dans la salle Bleue avec des moments forts comme celui qui a marqué la cérémonie officielle de clôture des travaux. Elle a été placée sous l’autorité du ministre d’État béninois, chargé du Développement et de la Coordination de l’Action Gouvernementale. Une occasion plus qu’en or pour Abdoulaye Bio-Tchané d’indiquer aux participants, la reconnaissance du socle qu’est la promotion de l’entrepreneuriat pour bon nombre de pays à économie en développement ou émergente. 

Pour permettre à son auditoire de bien comprendre son discours, le deuxième homme fort du gouvernement Talon 2, a relevé deux importants aspects du sujet qui lui tient à cœur, surtout à l’égard de la jeunesse :

  1. densifier les tissus économiques autour des chaînes de valeurs,
  2. créer l’emploi et notamment l’emploi des jeunes.

Puis, l’autorité gouvernementale aborde les efforts de l’exécutif béninois sous le leadership éclairé du président Patrice Talon, dans la dynamique de favoriser l’emploi des jeunes. À ce niveau, la rédaction differenceinfobenin.com et celle du journal quotidien « Différence Info » du Groupe de presse « DIFFÉRENCE » ont noté au même titre que les participants, la promotion de l’entrepreneuriat des jeunes et de l’innovation à travers le Programme d’Action du Gouvernement (PAG).

« Le gouvernement du président Patrice Talon a également mis en œuvre la stratégie de développement de l’enseignement et de la formation technique et professionnels. »

Abdoulaye Bio-Tchané

À en croire le ministre d’État béninois, « l’écosystème de la connaissance, la formation et l’innovation qui est impulsée par Sèmè-City ou encore les appuis consolidés en faveur de PME qui sont déployés par l’Agence de Développement des Petites et Moyennes Entreprises (ADPME) », est le centre d’intérêt des autorités de Porto-Novo. Mais ce ne serait pas le seul. « Le gouvernement du président Patrice Talon a également mis en œuvre la stratégie de développement de l’enseignement et de la formation technique et professionnels. », a ajouté Abdoulaye Bio-Tchané. Alors, cette stratégie pour quel but ? « Elle vise à doter notre pays de lycées techniques agricoles, d’écoles de métiers dans l’agro-business, le bois, le tourisme et l’hôtellerie, le textile, le numérique et l’énergie, des curricula actualisés, des formateurs aguerris afin de produire des apprenants et des professionnels prompts à embrasser la carrière d’entrepreneurs. », a détaillé l’un des poids lourds du gouvernement béninois au grand bonheur des jeunes entrepreneurs. Ces derniers ont saisi l’occasion pour non seulement noter quelques conseils prodigués par le probable prochain président de l’Assemblée nationale béninoise. Mais aussi et surtout, cette couche juvénile a eu droit à des mots d’encouragements et de motivation de la part de l’ancien président de la Banque Ouest-Africaine de Développement (BOAD).

Soyez le premier a laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Mission News Theme by Compete Themes.