Press "Enter" to skip to content

Côte d’Ivoire : Alassane Dramane Ouattara officiellement candidat du RHDP pour la présidentielle 2020

Photo : Le chef de l’État ivoirien, Alassane Dramane Ouattara


La rédaction differenceinfobenin.com du Groupe de presse DIFFÉRENCE et celle du journal quotidien « DIFFÉRENCE INFO » avaient indiqué l’actuel président ivoirien en fin de mandat, au laboratoire politique. Eh bien, Alassane Dramane Ouattara « ADO » est sorti du laboratoire avec ce qui ne surprend pas l’organe de presse béninois. En Côte d’Ivoire, le Rassemblement des Houphouëtistes pour la Démocratie et la Paix (RHDP), vient de remplacer son candidat décédé, le 8 juillet, le feu Premier ministre ivoirien, Amadou Gon Coulibaly. Ce remplaçant est bien le mentor du regretté, en la personne de l’actuel chef de l’État ivoirien, en fin de son deuxième mandat consécutif, Alassane Dramane Ouattara. Le RHDP l’a désigné comme son candidat pour la présidentielle du 31 octobre 2020. ADO est désormais donc en course pour sa propre succession, c’est-à-dire pour un troisième mandat consécutif à la tête de la Côte d’Ivoire. L’annonce de la candidature du président ivoirien sortant a été faite ce mardi 21 juillet par le Secrétaire Exécutif (SE) du parti au Pouvoir, RHDP, Aadama Bictogo. C’était à l’issue d’une réunion qui a eu lieu à la Rue Lepic, à Abidjan, la capitale économique du pays. Cette réunion a connu la présence des différents coordinateurs régionaux du parti.

 Alassane Dramane Ouattara, le choix incourtounable du RHDP

Le premier objectif après cette candidature officielle, est de réussir les opérations de collectes de parrainage du candidat ADO. « Nous avons reçu le guide parrainage de la CEI (Commission Électorale Indépendante ndlr) avec des objectifs de parrainage officiel. Mais nous nous avons nos objectifs. Ces opérations, qui vont commencer, sonnent pour nous comme la pré campagne. Il doit avoir une grande ferveur militante parce que notre candidat s’appelle Alassane Ouattara », a déclaré Aadama Bictogo. Selon le SE du RHDP, la coalition politique au Pouvoir « n’avait plus d’autre solution » que le successeur de Laurent Gbagbo. Il convient de rappeler qu’ADO qui se voit à la fin de son deuxième mandat et qui a misé gros sur son dauphin désigné, le feu Amadou Gon Coulibaly, s’est vu heurter à une équation de paix qu’il est appelé à résoudre. Le principal intéressé n’a pas encore réagi à cette désignation de son parti, mais la classe politique ivoirienne met les petits plats dans les grands pour une réussite du parrainage des différents candidats à cette course présidentielle. Une seule chose est à noter, sans tenir compte des catapultes de la dernière minute, Alassane Dramane Ouattara « ADO » sera en chair et en os pour la troisième fois consécutive de sa vie, en piste pour la course à la présidence ivoirienne d’octobre prochain.

Be First to Comment

Laisser un commentaire

Mission News Theme by Compete Themes.