Press "Enter" to skip to content

Inédits progrès réalisés en moins de 5 ans : Quelle manière de Lionel Zinsou de dire à Patrice Talon d’être candidat en 2021

Photo : Le chef de l’État béninois, Patrice Talon (G) et l’économiste et banquier d’affaires, Lionel Zinsou (D)


Il faut avoir la chance de sortir de son pays, vivre une réalité évidente et franche pour avoir cette différence de pensées, de mentalité et d’un langage de vérité, mais avec une acceptation d’être détesté, haï, rejeté et incompris. Ne pas avoir cette chance, c’est vivre et mourir dans la malhonnêteté sournoise teintée d’une béninoiserie distinguée. C’est cela même la signification du slogan du journal quotidien béninois « DIFFÉRENCE INFO ». « On est ensemble, mais différemment !!! ». Et c’est ce qu’a démontré Lionel Zinsou dans son honnêteté politique légendaire d’un compatriote incompris. L’ancien Premier ministre du gouvernement précédent de l’ex-président Thomas Boni Yayi (2006-2016), vient de se démarquer une fois encore, comme il l’a fait en 2016, de l’hypocrisie politique couronnée par la malhonnêteté des soi-disant politiciens béninois. Le seul compatriote de l’actuel locataire du Palais de la Marina, à Cotonou, la capitale économique du Bénin, le président Patrice Talon, qui a donné l’occasion à ce dernier d’amener le Bénin à ce stade du Nouveau Départ de son développement durable, est bel et bien Lionel Zinsou.

Inutile de rappeler que c’est ce digne fils de Ouidah qui a épargné le peuple béninois de goûter à la Côte d’Ivoire ou d’autres pays de la sous-région. Son contre-pied patriotique a évité l’arrêt sur image des dégâts post-électoraux au Bénin en 2016. Soutenu par le parti au Pouvoir sortant, les Forces Cauris pour un Bénin Émergeant (FCBE), il a été candidat malheureux face au vainqueur du scrutin présidentiel, Patrice Talon. Lionel Zinsou, avait reconnu de façon surprenante la victoire de son challenger au soir dès les premières minutes de la fermeture des bureaux de vote. Une réaction qui n’a pas été appréciée et louée par sa famille politique. Ce qui n’a pas empêché celui qui a effréné la mort dans un accident d’hélicoptère au Nord du Bénin, de rester toujours honnête avec sa propre conscience en congratulant son challenger pour sa victoire démocratique. Depuis lors, il n’a pas fermé les yeux sur la bonne gouvernance dans tous les domaines du développement durable du Bénin sous Patrice Talon à ce jour.

Patrice Talon doit briguer un deuxième mandat

Ce qui a permis à Lionel Zinsou de noter son frère du village à la tête du pays. Pour ce faire, il a choisi le domaine agricole où le développement est à un niveau de performance productive inégalable au Bénin en battant tous les records en seulement en moins d’un quinquennat. N’étant pas un politique, l’homme, fin connaisseur du domaine des finances et des capitaux, dans sa sortie sur RFI, a jeté un regard économiste sur la santé de l’économie béninoise puis saluer les performances et le travail gigantesque qu’ont abattu Patrice Talon et son équipe gouvernementale. Une appréciation qui donne les symptômes de Coronavirus à ses anciens collègues du même gouvernement et qui demandent à être traité par l’économiste et banquier d’affaires à travers un débat contradictoire. Ce qu’il a d’ailleurs même accepté à son ancien ministre de l’Économie et des Finances, Komi Koutché. Il faut reconnaître que malgré son inculpation et sa condamnation pour un délit lié à la présidentielle de 2016, synonyme de son inéligibilité à la présidentielle de 2021, Lionel Zinsou a toujours la veille citoyenne sur ce qui se passe dans son pays d’origine.

Il convient de souligner que cette sortie de Lionel Zinsou a exposé l’appréciation et l’encouragement des opposants qui préfèrent manifester cela en cachette au regard de leur malhonnêteté colorée en noir. La rédaction differenceinfobenin.com du Groupe de presse DIFFÉRENCE et celle du journal quotidien « DIFFÉRENCE INFO » sont bien placées pour affirmer sans ambages combien les opposants à la gouvernance de Patrice Talon sont très heureux et contents de sortir de leur maison et de circuler librement sur les merveilles du projet historique Asphaltage dans Cotonou et autres villes du pays. Certains tirent le chapeau au développeur-né, Patrice Talon, dans leur chambre à coucher avant de se mettre sur leurs deux genoux et prier Dieu le protéger, surtout le convaincre d’accepter faire un deuxième, troisième voir quatrième mandant à la tête du Bénin au grand bonheur de la génération actuelle, en particulier celle à venir. Lionel Zinsou vient de le dire haut, fort et internationalement à la face du monde entier.

Be First to Comment

Laisser un commentaire

Mission News Theme by Compete Themes.