Press "Enter" to skip to content

Développement énergétique : Dona Jean-Claude Houssou visite les pages historiques de Patrice Talon pour un Bénin Révélé avec MCA-Bénin 2

Photo : Le ministre béninois de l’Énergie, Dona Jean-Claude Houssou (en costume à droite), et le Coordonnateur National de MCA-Bénin 2, Gabriel Dégbègni (G), ce jeudi 8 octobre  


Le ministre béninois de l’Énergie, Dona Jean-Claude Houssou, a entamé, ce jeudi 8 octobre, une tournée énergétique dans les départements du Littoral et de l’Atlantique, au Sud du Bénin. Sa tournée est inscrite dans le cadre d’une visite des sites de construction des postes dans le premier département, notamment à Cotonou, la seule et unique commune dudit département et la capitale économique du pays, puis du centre de Dispatching dans le deuxième département, précisément à Abomey-Calavi, la ville-dortoir du pays. Que ce soient les sites de construction ou du centre de Dispatching, il faut souligner que ces différents projets sont sous financement du Millénium Challenge Account deuxième programme pour le Bénin (MCA-Bénin2), que coordonne depuis bientôt 4 ans, le béninois Gabriel Dégbègni. À sa sortie du Ministère de l’Énergie (ME), sis à l’Avenue Jean-Paul 2, à Cotonou, la première étape de la tournée du champion de la discipline Énergie au Bénin sera Akpakpa. Dans ce quartier de Cotonou frontière avec le département de l’Ouémé, au Sud-est du pays, c’est la base de vie qui est en construction. À la descente, l’autorité gouvernementale a eu droit à une présentation des tracés des lignes par le Chef Projet Ligne Électrique de MCA-Bénin2, Melvine Ahouissoussi. À entendre cette dernière, il s’agit de la construction d’environ 28 kilomètres de ligne souterraine 60,3KV dans la ville de Cotonou. « Ces lignes relieront les postes que nous aurons à construire, notamment les postes de Croix Rouge, de Gbèdjromèdé, de CIMBENIN et d’Akpakpa. », a précisé Melvine Ahouissoussi. Toujours à Akpakpa, la délégation conduite par le ministre béninois de l’Énergie va marquer la deuxième étape de la tournée sur l’un des postes ci-dessus cités. Il s’agit du poste Croix Rouge situé au siège de la Police Municipale de la ville côtière béninoise à Ayéwaladjè. Une visite guidée des installations et travaux entrepris par l’entreprise Siemens Energy en charge des travaux, a permis à Dona Jean-Claude Houssou de noter l’évolution du chantier. Des explications du Chef Projet et Dispatching de MCA-Bénin2, Oswald Acclassato, le digne fils de la capitale béninoise est une fois encore rassuré que l’objectif du projet en cours d’être concrétisé au poste Croix Rouge cadre parfaitement avec celui qu’il défend depuis bientôt 5 ans auprès du président Patrice Talon. « Le projet ici prévoit la construction de deux postes de transformation de 31,3MVA chacun pour accroître la capacité de service du réseau dans ce côté de Cotonou (Akpakpa ndrl) environ 60Mega. », a expliqué Oswald Acclassato. Il faut relever que ce projet, une fois concrétisé, va permettre de fluidifier la qualité de l’énergie électrique et de rendre le réseau capable de supporter la demande présente et celle à venir.

« C’est le centre national de conduite et de distribution de l’électricité. Ça veut dire le cerveau de l’électricité au Bénin. Ça veut dire le centre qui va s’assurer pour la prochaine génération des béninoises et béninois une électricité de qualité, fiable et durable. »

Christopher Broughton

L’homme dont la volonté de rendre à son pays son autonomie énergétique n’est plus à démontrer, va quitter le quartier de la dominance de la langue goungbé pour mettre le cap sur l’intérieur de la capitale économique. Dona Jean-Claude Houssou et sa suite sont au quartier Gbèdjromèdé pour visiter le poste en construction au carrefour Gbèdjromèdé. À en croire le Chef Projet et Dispatching de MCA-Bénin2, le poste de Gbèdjromèdé fait 2 fois 31,5MVA celui de la Croix Rouge pour les mêmes raisons, mais avec une particularité. « La particularité ici, c’est l’architecture du poste qui va épouser le paysage du centre opératoire qui ici. », a fait savoir Oswald Acclassato. C’est sur le carrefour Gbèdjromèdé que le « babariba » en énergie au Bénin a pris la voie de la ville-dortoir du Bénin. Une fois dans la commune d’Abomey-Calavi, son cortège tourne au carrefour Pavé Kérékou pour marquer la quatrième et dernière étape de sa tournée sur le chantier du centre de Dispatching situé à Akassato, juste à côté du Collège d’Enseignement Général (CEG) de l’arrondissement. Pour l’accueillir, le premier citoyen de la commune d’Abomey-Calavi, le maire Angelo Ahouandjinou, en position. Sur ce gigantesque chantier qui est en construction à quelques mètres de la Direction Départementale Atlantique de la Société Béninoise d’Énergie Électrique (SBEE), la présentation du plan du site où seront érigées les Infrastructures a été faite par le Chef Projet Postes et Dispatching du MCA-Bénin2, Oswald Acclassato. Après sa présentation, c’est l’œil des États-Unis ici au Bénin dans le cadre de la coopération énergétique entre Washington et Porto-Novo qui va expliquer l’importance de ce centre de Dispatching au Bénin. Le Directeur résident du Millénium Challenge Corporation (MCC) au Bénin, Christopher Broughton, ne va jamais placer un mot sans d’abord exprimer sa gratitude envers un grand et géant homme de compétence, mais courte de taille. « Tout d’abord, je voudrais remercier Son Excellence Monsieur le Ministre de l’Énergie, Dona Jean-Claude Houssou pour nous accompagner sur cette visite de chantier. », a exprimé Christopher Broughton. « C’est le centre national de conduite et de distribution de l’électrique. Ça veut dire le cerveau de l’électricité au Bénin. Ça veut dire le centre qui va s’assurer pour la prochaine génération des béninoises et béninois une électricité de qualité, fiable et durable. », a expliqué Christopher Broughton. « C’est un centre qui va relier et conduire tous les 55 postes de distribution d’électricité au niveau national. », a précisé l’américain en français, il faut le dire. Et c’est historique.

« Historique à plusieurs niveaux. (…) Nous sommes dans un pays où notre système électrique n’a jamais eu de tour de contrôle. Je dis bien, n’a jamais eu de tour de contrôle. »

Dona Jean-Claude Houssou

Conscient qu’il fait partie des personnages du livre d’histoire du développement durable du Bénin que le président Patrice Talon est en train d’écrire depuis lundi 6 avril 2016, où il est le N°1 de la page Énergie, le sorcier blanc béninois du couvent énergétique a fait un point à la fin de sa tournée. Le ministre béninois de l’Énergie a vu, a noté et est simplement satisfait. « Nous sommes devant une œuvre historique. », a d’entrée lancé Dona Jean-Claude Houssou. Puis, le plus bienveillant des membres du gouvernement du président Patrice Talon, dont le cœur s’exprime avec une assistance indescriptible et grâce à qui votre rédaction est encore débout sur le chemin de l’information qui fait la différence au Bénin, va s’expliquer à plusieurs niveaux. « Historique à plusieurs niveaux. (…) Nous sommes dans un pays où notre système électrique n’a jamais eu de tour de contrôle. Je dis bien, n’a jamais eu de tour de contrôle. », a déclaré Dona Jean-Claude Houssou. Il s’agit de quoi, Boss ? « C’est-à-dire l’endroit où on doit gérer l’ensemble du flux électrique de tout le pays et se rendre compte des pannes qui peuvent surgir de manière à pouvoir les traiter le plus rapidement possible. », a indirectement répondu Dona Jean-Claude Houssou avant d’appuyer. « Dans beaucoup de pays qui ont des systèmes électriques fiables, c’est la moindre des choses. », a-t-il ajouté. Et c’est justement là que le président Patrice Talon est obligé de répondre favorablement à l’appel de ses compatriotes et déclarer sa candidature à la prochaine présidentielle de 2021. En effet, c’est grâce à ce président surnommé par la rédaction differenceinfobenin.com du Groupe de presse DIFFÉRENCE et celle du journal quotidien « DIFFÉRENCE INFO », « le développeur-né », que le Bénin a connu une révolution énergétique. N’est-ce pas le digne fils d’Ayinonvi ? « Il se trouve que c’est grâce au président Patrice Talon et à son gouvernement, et au soutien indéfectible du Millénium Challenge Corporation et du Millénium Challenge Account que cette réalité est aujourd’hui, non pas une vue de l’esprit, mais quelque chose de concret. Qui va nous permettre en fait d’améliorer considérablement la qualité du système électrique béninois, en diminuant les coupures, en détectant très rapidement les pannes, mais surtout, une tour de contrôle permet de voir l’entièreté du système électrique de l’ensemble du pays, pour réagir le plus rapidement possible pratiquement spontanément pour enrayer les difficultés qu’on peut avoir. », a expliqué le génie béninois en énergie que l’Europe a gardé durant plus de 30 ans à l’Énergie de France (EDF).

 Tel qu’il est généreux, qu’il est également très reconnaissant. « C’est le lieu vraiment de remercier la coopération américano-béninoise à travers donc cet accord entre le Millénium Challenge Corporation des États-Unis et le Bénin, qui à travers ça nous a permis d’inscrire dans le Programme d’Actions du Gouvernement (PAG) un certains nombre d’actions conséquent qui montrent aujourd’hui que dans le domaine d’électricité et dans bien d’autres domaines du PAG, nous travaillons avec méthode, nous travaillons avec une vision claire. », a conclure Dona Jean-Claude Houssou. Une tournée de visite des pages historiques de Patrice Talon pour un Bénin Révélé avec MCA-Bénin 2, il est important de l’indiquer, qui s’est déroulée de Cotonou jusqu’à Abomey-Calavi dans le respect strict des consignes officielles, surtout des gestes barrières contre la propagation et la contamination du Coronavirus au Bénin.

Be First to Comment

Laisser un commentaire

Mission News Theme by Compete Themes.