Appuyez sur “Entrée” pour passer au contenu

CAN Junior Égypte 2023 : La qualification du Bénin rappelle une décennie de souvenir à Saturnin Allagbé qui congratule ses jeunes compatriotes

Photo : Le gardien de but dijonnais, Saturnin Allagbé, ici avec les Écureuils Juniors, en 2013


Algérie 2013 – Égypte 2023. Cela fait exactement, dix ans que la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) Junior de football, toujours dans le Nord du continent, a laissé un inoubliable moment dans la vie sportive d’un international joueur béninois. Saturnin Allagbé. Il s’agit bien de cette identité béninoise, qui restera à jamais gravée dans la mémoire collective des marocains, en occurrence des Lions de l’Atlas et en particulier de Hakim Ziyech. Rappelons que le gardien de but des Écureuils a été le héros qui a hissé le Bénin dans le cercle des huit meilleures nations de football africain en 2019. L’actuel gardien de Dijon FC, en Ligue 2 française, a arrêté le penalty de l’attaquant marocain lors des huitièmes de finale de la première édition de la CAN à 24 formats, en Égypte.

« Il y a dix ans, j’ai eu l’honneur de vivre ce que vous vivez, en Algérie 2013. »

Saturnin Allagbé

C’est justement sur cette terre des Pharaons que les Écureuils, pas la génération de Saturnin Allagbé, mais ses jeunes compatriotes, iront représenter le Bénin dans le cadre de la CAN Junior prévue pour débuter en février prochain. Oui, le Bénin est qualifié grâce à la victoire (2-1) des Écureuils Juniors face aux Étalons Juniors du Burkina-Faso en demi-finale de la Coupe de l’Union des Fédérations Ouest-Africaines (UFOA) de football Zone B, qui se déroule au Niger depuis le samedi 7 mai. L’Écureuil, gardien de but junior devenu senior, se souvient d’un constant rappel. « Il y a dix ans, j’ai eu l’honneur de vivre ce que vous vivez, en Algérie 2013. », a rappelé Saturnin Allagbé sur son compte Twitter. « Ce sont des moments uniques. », a-t-il partagé sur le réseau social à oiseau bleu.

« C’est totalement mérité. »

Saturnin Allagbé

Ce tournoi connaît son épilogue, ce jour, vendredi 20 mai, avec la finale qui oppose les Écureuils Juniors du Bénin aux Super Eagles Juniors du Nigeria, à Niamey. Une finale à laquelle, le joueur qui a eu le mérite d’être sélectionné par son aîné, Moussa Latoundji, pour affronter le Sénégal qui a stoppé son parcours héroïque à la CAN égyptienne en quart de finale, pour le compte de la première journée des qualifications à la CAN 2023, en Côte d’Ivoire, a réagi. « C’est totalement mérité. », a décerné Saturnin Allagbé à ses jeunes frères sur Twitter. « Bravo au staff et aux joueurs ! », congratule l’international béninois qui sera présent au Bénin dès la semaine prochaine pour préparer la retrouvaille des Écureuils et des Lions de la Téranga, trois ans plus tard. Et ce, à commencer par la tanière des carnivores, à Diamniadio, le samedi 4 juin, prochain.

Soyez le premier a laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Mission News Theme by Compete Themes.