Appuyez sur “Entrée” pour passer au contenu

Bénin – France : Patrice Talon demande à Emmanuel Macron de réinventer la Nation dans ces moments difficiles

Photo : Le président béninois, Patrice Talon, à l’Élysée, le mardi 9 novembre 2021


C’est le retour d’un « équilibre politique » en France. Hier, dimanche 19 juin, les français étaient appelés à renouveler leur Assemblée nationale. Après un premier tour qui a annoncé les couleurs très sombres sur la gouvernance du deuxième quinquennat du président français fraîchement réélu, les résultats du second tour des élections législatives 2022 privent Emmanuel Macron d’une majorité absolue à l’hémicycle du Palais Bourbon. Une raison qui s’explique par le succès de la coalition de gauche NUPES menée par Jean-Luc Mélenchon. Le leader de La France Insoumise (LFI) ramasse 156 sièges au Parlement français. La surprise du second tour des législatives de cette année sous la gouvernance Macron 2, est le Rassemblement National (RN) de la rivale politique du jeune chef de l’État français depuis 2017 et qui échoue toujours devant la porte de l’Élysée à la présidentielle française en face du N°1 de La République En Marche (LREM).

« Cher Monsieur Macron, les résultats des élections législatives, quoique mitigés pour vous et pour Ensemble, demeurent un moindre mal. »

Patrice Talon

Marine Le Pen comptera 90 députés à l’Assemblée nationale. Du jamais vu. C’est même deux fois plus que son record de 1986. Au-delà du chiffre, cela constitue une remise en cause du jeu partisan habituel et fait entrer le RN dans une autre dimension : celle des partis tutoyant le Pouvoir. Ensemble! est arrivé en tête au second tour des élections législatives, mais perd donc la majorité absolue face à la forte percée de la gauche unie et celle, historique, du Rassemblement National. Ces résultats des élections législatives de juin 2022 font planter le logiciel Macroniste. Porto-Novo connaît la situation dans laquelle se trouve Paris depuis hier soir. Et il y a lieu de lui remonter le moral. Mais le locataire du Palais de La Marina, à Cotonou, la capitale économique béninoise, semble placer son homologue de l’Élysée devant un défi contemporain politique que lui relève déjà avec courage depuis les dernières élections, notamment celles législatives. « Cher Monsieur Macron, les résultats des élections législatives, quoique mitigés pour vous et pour Ensemble, demeurent un moindre mal. », indique Patrice Talon.

« (…) Ils marquent ce tournant parfois nécessaire aux grandes Nations qui ont besoin de se réinventer dans les moments difficiles. »

Patrice Talon

Comme François Mitterrand en 1988, Emmanuel Macron n’a pas de majorité absolue. Pourra-t-il gouverner ? Il sera, en tout cas, bousculé par les forces d’opposition dont la NUPES et le RN. Au-delà du nombre, ces deux camps peuvent prétendre à suffisamment de postes à l’Assemblée nationale pour compliquer la tâche du gouvernement Borne. Et le plus tôt serait le mieux avec la bataille pour les postes-clés de l’Assemblée qui a déjà commencé entre la NUPES et le RN. Face à cette grosse question qui fait lever les yeux d’Emmanuel Macron vers le ciel, d’où viendra la réponse, le patron de la Rupture et du Nouveau Départ ici au Bénin s’adresse à son homologue français. « (…) Ils (les résultats NDRL) marquent ce tournant parfois nécessaire aux grandes Nations qui ont besoin de se réinventer dans les moments difficiles. », partage le chef du gouvernement béninois. Les soins du développeur-né ont choisi une photo qui illustre bien le message de celui qui a eu l’audace de ramener les trésors royaux d’Abomey pillés après 130 ans par les troupes françaises menées par le Général Alfred Dodds, lors de la seconde guerre du Dahomey du lundi 4 juillet 1892 au lundi 15 janvier 1894, comme vous pouvez le voir ci-dessous.

Soyez le premier a laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Mission News Theme by Compete Themes.