Press "Enter" to skip to content

Développement énergétique : Dona Jean-Claude Houssou et sa politique, soutenus par les États-Unis, permettent à Lagazel de s’installer au Bénin

Photo : Le ministre béninois de l’Énergie, Dona Jean-Claude Houssou (M, costume et cravate rouge), à Porto-Novo, ce jeudi 7 octobre


Cinq ans après sa présence en Afrique, précisément au Burkina-Faso, Lagazel France a désormais sa filiale au Bénin. Cette première entreprise à industrialiser et commercialiser des lampes et kits solaires en Afrique, a ouvert ses portes dans la capitale béninoise, Porto-Novo. Lagazel Bénin à lancé ses activités officiellement à travers une inauguration de son unité de production de lampes et kits solaires marque LAGAZEL. Un deuxième atelier qui voit le jour en Afrique. Son deuxième pays sur le continent pour faire valoir sa spécialité dans la fabrication de lampes et kits solaires n’est pas le fruit du hasard. C’est plutôt la marque d’une bonne politique de développement durable déposée par le président béninois Patrice Talon depuis le 6 avril 2016. Une politique de la Rupture des mauvaises pratiques bien entretenues par les gouvernements précédents de 1960 à la veille du Nouveau Départ. Bien observée et suivie de l’extérieur, cette politique de pilule amère, mais qui est totalement avalée par les compatriotes du locataire de La Marina, a été soutenue par les Partenaires Techniques et Financiers (PTF) que le ministre béninois de l’Énergie appelle affectueusement les partenaires techniques au Développement. Dans le secteur de l’énergie, le partenaire privilégié est bien les États-Unis d’Amérique qui, à travers le Millénium Challenge Corporation (MCC), accompagnent la révolution énergétique du Bénin avec le Millénium Challenge Account (MCA). 

« Lagazel a saisi l’opportunité du financement du projet de la Facilité d’Energie Propre Hors-Réseau (OCEF) du MCA-Bénin 2 par appel à proposition de projets. » 

Espérance Houessou

Le deuxième Programme du MCA pour le Bénin (MCA-Bénin 2) entrée en vigueur le 22 juin 2017, est plein de projets bien conçus et élaborés par le gouvernement du Bénin et la Coordination du MCA-Bénin 2. Au rang de ces projets, figure le projet de la Facilité d’Energie Propre Hors-Réseau (OCEF). Ce projet est l’échelle de la descente de Lagazel Bénin hier, jeudi 7 octobre, sur le site mis à sa disposition gracieusement par la municipalité de Porto-Novo. « Lagazel a saisi l’opportunité du financement du projet de la Facilité d’Energie Propre Hors-Réseau (OCEF) du MCA-Bénin 2 par appel à proposition de projets. », a reconnu le Directeur Général de Lagazel Bénin, Espérance Houessou. C’était en présence de l’Ambassadrice des États-Unis d’Amérique près le Bénin, Patricia Mahoney, représentée par le Directeur Résident du Millénium Challenge Corporation, l’américain Christopher Brougthon ; du Coordonnateur National du Millénium Challenge Account Bénin 2, le béninois Gabriel Dégbègni ; du maire de la commune de Porto-Novo, Charlemagne Yankoty, au cours de la cérémonie d’inauguration et d’ouverture officielle des portes de l’entreprise au Bénin, placée sous le haut parrainage du sorcier blanc en énergie, le ministre béninois de l’Énergie, Dona Jean-Claude Houssou. Ce digne fils de la capitale béninoise, a noté en présence des autorités morales de la capitale aux trois noms : Hogbonou – Ajase – Porto-Novo, la vision du développeur-né, le président Patrice Talon dans l’intervention du Directeur Général de Lagazel Bénin. « Cette unité de production de lampes et kits solaires vise à contribuer à la création d’emplois et au développement économique local. », a témoigné Espérance Houessou. 

« Nous souhaitons que Lagazel Bénin produise en quantité et en qualité, notre gamme de produits solaires, mais trouve aussi des partenaires convaincus de l’avantage de la fabrication locale pour demain associer nos savoir-faire et produire ici des réfrigérateurs, des lampadaires, foyers de cuisson…etc. »

Arnaud Chabanne

À en croire le patron de Lagazel Bénin, le projet Bénin Zawé littéralement Bénin éclairé porté par son entreprise a été retenu par l’OCEF au terme de la procédure de sélection. Soulignons que l’entreprise a signé un accord de co-financement avec le MCA-Bénin 2, le mercredi 5 février 2020, au siège de l’institution dans l’immeuble Kougblénou, à Cotonou ; ce qui explique aujourd’hui la mise en place physique de l’unité de production installée sur un domaine de mille mètres carré (1000m²) un don de la mairie de Porto-Novo. Comme caractéristiques, elle est un bâtiment constitué d’un bureau, de l’atelier de production, d’un magasin multifonction et d’un local technique. S’ajoutent les jeunes techniciens, employés locaux recrutés et formés par l’entreprise pour un vif souhait, selon le Directeur Général de Lagazel France. « Nous souhaitons que Lagazel Bénin produise en quantité et en qualité, notre gamme de produits solaires, mais trouve aussi des partenaires convaincus de l’avantage de la fabrication locale pour demain associer nos savoir-faire et produire ici des réfrigérateurs, des lampadaires, foyers de cuisson…etc. », a exprimé Arnaud Chabanne. Le rêve est grand et dépasse les frontières du Bénin depuis hier, jour du début d’une grande aventure pour l’entreprise. « Puisse Lagazel Bénin devenir un modèle de référence au-delà des frontières. », a émis Arnaud Chabanne.

« Nous voulons que cette unité produise de façon durable et sans rupture, des milliers de kits solaires PV de haute qualité, fiables et à des coûts abordables pour toutes les catégories de la population et surtout celles vivant en milieu rural. »

Gabriel Dégbègni

Le vœu du partenaire français va épouser celui du N°1 de la Coordination Nationale du MCA-Bénin 2 avec beaucoup d’exigences, car le principal objectif avant le 22 juin 2022 reste bien socialement la présence de la lumière dans les contrées les plus reculées du Bénin. « Nous voulons que cette unité produise de façon durable et sans rupture, des milliers de kits solaires PV de haute qualité, fiables et à des coûts abordables pour toutes les catégories de la population et surtout celles vivant en milieu rural. », a appuyé Gabriel Dégbègni se réjouissant de la concrétisation de ce projet innovant, OCEF. Après avoir pris attentivement note avec une grande sérénité, le champion de la discipline Énergie au Bénin est resté sur un foyer pour se faire entendre. Toujours attaché à ses valeurs morales, le fidèle collaborateur du chef de l’exécutif béninois a profondément remercié Lagazel France, Lagazel Bénin et MCA-Bénin 2. Ceci pour leur accompagnement différemment à la vision gouvernementale du président Patrice Talon dans ses réformes courageuses pour atteindre le « Bénin Révélé ». L’une de ses réformes concrétisées parmi tant d’autres est ce qui les a réunis hier, dans la capitale béninoise, à savoir la réalité de l’initiative Bénin Zawé de Lagazel Bénin qui, désormais est écrit noir sur blanc dans le registre historique de l’énergie du Bénin. L’un des ministres poids lourds du gouvernement Talon 2 a adressé ses félicitations à l’entreprise qui ouvre ses portes pour une deuxième fois en Afrique. 

« La fierté qui m’anime ce jour est celle de montrer au monde que les transferts de technologies, les transferts de compétences sont possibles et que, de jeunes béninois(es) peuvent démontrer leurs capacités à prendre en main ces différentes technologies et à en faire une réalité. »

Dona Jean-Claude Houssou

L’homme qui a contribué durant plus de trois décennies à l’émergence de l’énergie en Europe sous les couleurs de l’Énergie de France (EDF) est très fier. « La fierté qui m’anime ce jour est celle de montrer au monde que les transferts de technologies, les transferts de compétences sont possibles et que, de jeunes béninois(es) peuvent démontrer leurs capacités à prendre en main ces différentes technologies et à en faire une réalité. », a déclaré Dona Jean-Claude Houssou. Le Ayinonvi qui est né dans le troisième (3ème) arrondissement, grandit dans le quatrième (4ème) arrondissement et qui réside dans le cinquième (5ème) arrondissement de la capitale béninoise, Porto-Novo, ne marchande pas son soutien à toute action qui s’inscrit dans le sens d’un intérêt général de la Nation. Le Boss du Ministère de l’Énergie (ME) l’a d’ailleurs réaffirmé aux responsables de Lagazel de son entière disponibilité à les accompagner dans le cadre du renforcement de leurs activités au profit de la population béninoise. « Augmenter le niveau de connaissance et de formation des acteurs de Lagazel Bénin pour leur permettre de mieux incuber dans l’innovation constante au service de la qualité de ses produits. », les a-t-il lancé. Précisons que le siège de Lagazel Bénin est situé au quartier Todowa, dans le cinquième (5ème) arrondissement de Porto-Novo. Il convient de rappeler que la cérémonie a pris par fin une visite des produits marque LAGAZEL, et ce, dans le strict respect des mesures barrières et des consignes officielles de lutte contre la propagande et la contamination de Coronavirus au Bénin.

Be First to Comment

Laisser un commentaire

Mission News Theme by Compete Themes.